Empreinte carbone
Puka Nina met la main à la patte... et vous aussi

Le voyage, un rêve éveillé… On découvre des nouvelles cultures, de nouveaux paysages, de nouveaux continents, jusque là tout va bien… Un seul soucis : le voyage POLLUE!
Nous avons donc décidé de participer au projet CNPA Carbono Neutral Por Amazonia.

 

Et son Objectif c’est Neutralité Carbone

Voyager avec Puka Nina…

… C’est voyager responsable!

Le secteur du tourisme émet des gaz à effets de serre au même titre que les autres secteurs d’activités …

Peut-être que vous n’y avez pas pensé, mais les voyages ont un impact important sur l’environnement. Et oui, les transports, que ce soit les bateaux, les trains, les voitures, les bus ou les avions, polluent, y ajouter en plus la consommation d’électricité, d’eau des hôtels… Le tout n’est pas anodin, le tourisme est un des facteurs du réchauffement climatique au fil des années!En chiffres : 5% du CO2 au niveau global est causé par les émissions de gaz à effet de serre du secteur du Tourisme.
Puka Nina, à son échelle, oeuvre pour l’environnement : nous avons mis en place, à la vente de chacun de nos circuits, un paquet « Compensation Carbone ».

Ceci est concret et transparent.

Limiter son empreinte…

… C’est voyager en compensant!

Chaque voyageur conscient de la responsabilité qu’il a entre ses mains, devrait faire un choix simple…

On vous explique:

Il y a différentes façon d’œuvrer pour la neutralité carbone :

– La conservation des forêts encore existantes pour le maintien du capital carbone qu’elles représentent.
– La gestion responsable des régions boisées.
– La reforestation de zones déforestées.

En chiffres :
24% des émissions de gaz à effet de serre au niveau global sont causées par la déforestation.

Puka Nina a choisi la conservation des forêts encore existantes en travaillant avec NSP Nature Services Peru

Il nous a semblé illogique de vouloir ré-forester, si on peut, en premier lieu, aider la forêt à ne pas disparaître.
Nous avons donc signé un accord avec NSP afin qu’ils gèrent un projet de maintien des forêts avec une communauté du département de Madre de Dios, près du Parc National du Manu. Pour notre part, nous épaulons le projet en incluant dans les programmes que nous vendons à nos clients, un paquet « Compensation Carbone » correspondant à leur voyage.

Regardez pas vous-même…

Où ça se passe?

EN AMAZONIE PÉRUVIENNE…

Le cœur de notre projet se situe dans l’Alto Madre de Dios, ce qui est logique. Si Puka Nina vous fait voyager et découvrir le Pérou, c’est au Pérou qu’il faut compenser votre empreinte carbone. De cette façon, vous savez vraiment où va l’argent et dans quoi il est inverti.

Pour ceux qui sont intéressés, nous proposons même de séjourner dans ces communautés amazoniennes et de partager avec eux, pour voir comment cela se passe…

Comment compenser?

Puka Nina vous propose un programme, il n’y a plus qu’à y adhérer!

Les facteurs pris en compte pour calculer votre empreinte carbone sont :
– la durée de votre voyage
– les types et nombres de transports (transports aériens, terrestres, fluviaux, etc)
– la gamme d’hébergement choisie

Une tonne de CO2 vous est facturée 10$. Nous n’avons donc qu’à calculer l’impact en tonnes de CO2 de votre voyage et nous vous donnerons un tarif moyen de compensation, grâce au logiciel Greenhouse Gas Protocol

Nous vous proposons donc 4 paquets carbone différents et simplifiés pour amortir l’empreinte carbone de votre voyage, et ainsi agir pour l’environnement:
– Petit Pérou
– Moyen Pérou
– Grand Pérou / Amazonie
– Grand Pérou / Bolivie
Cela dépend du voyage que vous ferez avec nous!

 

OÙ VA CET ARGENT ?

 

> 60% des fonds recueillis sont reversés aux natifs de Madre de Dios. Ce sont les premiers acteurs à lutter pour la conservation de leur forêt, car ils y vivent tous simplement. Une économie locale est donc créée et ces agriculteurs, leurs familles n’ont pas besoin quitter la forêt pour aller s’installer dans les villes. Ils s’engagent à rester dans l’Amazonie Péruvienne et à la protéger. Ils deviennent un peu des gardes forestiers.

En Amazonie, depuis longtemps déjà, les pratiques illégales sont très présentes : la déforestation pour l’or, la coupe et l’exploitation de bois illégales…

Ici vous pouvez voir des locaux or-paillant le terrain à la recherche d’or. L’orpaillage entraîne la déforestation, la pollution au mercure des rivières, bien-sûr en contaminant les locaux, hommes, femmes et enfants… Il est à combattre!

Peut-être n’ont-ils pas d’autres choix …
C’est pourquoi Puka Nina veut leur donner le choix et combattre avec eux pour la conservation des forêts existantes.

> 30% des fonds sont versés à Nature Services Peru, qui travaille avec les populations locales, pour les former à la surveillance des forêts et au matériel nécessaire et gérer leur travail au quotidien. NSP est aussi l’unique intermédiaire entre les partenaires engagés (tel que Puka Nina) et les communautés indigènes.

Les équipes de Nature Services Peru se rendent régulièrement dans les 4 communautés déjà rassemblées à notre cause pour aider et former les locaux et leur rappeler l’importance de leur participation au projet lors de réunion.

ET LES 10% RESTANTS ?

– les 10% des fonds restants sont reversés à Puka Nina par NSP. Et comme nous voulons agir, chaque fois, à notre échelle, nous utilisons cet argent pour soutenir des petits projets sociaux et locaux.
Depuis 2015, nous avons mis en place notre « Chocolatada » de fin d’année, (Chocolatée). Il est de tradition, d’offrir aux enfants et parents des hauteurs, chocolats chaud, gourmandises avant la Noël… Alors chaque année en décembre, Puka Nina, prend son lait, son cacao, ses pains aux raisins et ses cahiers et crayons de couleur, et l’équipe se rend dans les auteurs de Cusco, pour partager un moment avec les communautés locales.
Vous pouvez voir les vidéos des Chocolatadas dans la rubrique Vidéos&Médias.
Un bel exemple de redistribution si on peut appeler ça comme ça!

Voilà une de nos contributions, mince mais bel et bien concrète. Mais nous ne nous arrêterons pas là car les projets sont nombreux. Plus qu’un acte ponctuel, c’est avant tout un état d’esprit.
Pour nous ce n’est pas uniquement de vous proposer et vendre une compensation carbone mais  également changer notre mode de fonctionnement interne en tant que voyagiste, en espérant ainsi inciter d’autres à nous suivre.

Vous comprendrez que pour nous, l’engagement pour la sauvegarde de l’environnement est un réel état d’esprit, un mode de fonctionnement, qui se répercute dans notre façon de voyager, et qui, nous l’espérons, incitera d’autres agences à s’engager et devenir acteurs pour la conservation des forêts.

Dans les pays d’Amérique du Sud, parfois la conscience environnementale n’est pas le plus important… Malheureusement! On voit donc beaucoup de pollution. Nous essayons chaque jour de changer la donne un peu plus chaque jour même si ce ne sont que des petites actions: nous souhaitons par exemple réaliser des pique-niques sans plastique cette année.
On a même décidé de calculer notre empreinte carbone en tant qu’entreprise: elle comprend l’empreinte électricité, l’empreinte chauffage, l’empreinte des transports des employés pour venir travailler… Ainsi, nous pouvons la compenser!

En fait, en 2040, vous auriez préféré être solidaires de quoi ?

nous, on a choisi

Pêche au filet en Amazonie
sunset en amazonie